Poussée par mon chéri qui a une véritable passion pour ce "mets", j'ai fait avant-hier mon premier riz au lait...

D'un coup de cuiller, me voilà transportée il y a bien longtemps quand ma mère faisait ce dessert, que je n'appréciais pas particulièrement à l'époque et qui pourtant, maintenant, renferme un délicat et délicieux goût d'enfance, de vanille et de douceur...

Et ça m'en a rappelé plein d'autres :
mon premier gâteau fait moi-même, un parfait à l'orange, le pain de campagne grillé avec la pâte au chocolat étalée dessus, la purée avec un petit puits au milieu, la confiture de fraises maison avec de gros morceaux de fruits que je mangeais dès l'ouverture du pot pour laisser ensuite le reste, tout liquide, en plan pendant des semaines, la tarte à la rhubarbe toujours trop acide de ma mère dans laquelle je ne mangeais que la crème à la vanille (le chien adorait la rhubarbe en revanche ;-), la poule au riz et sa sauce toute crémeuse et toute douce, les gélatines à la banane hyper chimiques recouvertes de chocolat noir qui hantaient nos vacances en Allemagne, le benco à la fraise pour mettre dans le lait qu'on trouvait au Luxembourg...

Sucré, sucré, sucré, serais-je une fille à la vanille ? ;-)

73073034