Lui (je cite) : il a dessiné, fait de la pâte à modeler, s'est fait une copine, a écouté des histoires et des chansons, joué à la cuisine et au docteur (avec ladite copine...), couru, visité les autres classes, joué au ballon...

Moi : j'ai fait des cookies au chocolat, le ménage, appelé ma mère et ma belle-mère, pris rdv avec ma chef pour organiser mon départ de mon ancien boulot, fait des lessives et du repassage, réservé une délicieuse chambre d'hôtes pour fêter les 40 ans de mon chéri, acheté du pain, lu des livres et joué aux poupées avec sa petite soeur... ressenti un grand vide

Elle : a pleuré, crié, s'est roulée par terre, s'est frotté les yeux consciencieusement puis endormie à la sieste comme une masse, a répété "caaaa" en montrant le chocolat quand je faisais les cookies, a couru derrière l'aspirateur en criant nooooooon, a joué avec tous les jouets de son frère, s'est allongée sur notre lit pendant que je tendais le linge, exactement comme le fait son frère... 

Bref, on s'adapte, mais il y en a qui ont plus de mal que d'autres ;)