Avoir 41 ans. Cet été. Déjà 3 mois. Et décider de ne plus souffrir des mensonges, des medisances, des méchancetés plus ou moins gratuites. Et décider de tracer mon chemin, librement, avec ceux que j'aime, tout près de moi, que j'aime tant, qui me protègent de tout et que j'abrite sous mes ailes. Décider que désormais, je ne m'épuiserai plus à essayer de comprendre, de raisonner les malfaisants. Mais simplement, les évacuer de ma vie. 

Revenir ici pour écrire cela, après des mois et des mois d'absence, après un troisième bébé si joli, si doux, si inattendu. C'est un peu étrange de revenir en ces lieux. Mais je tente tout pour faire passer un message, sait-on jamais. 

En attendant, je retourne à mes tâches du quotidien, si épuisantes et usantes, à mes enfants qui ont tant besoin de moi (épuisants et usants eux aussi ;) et au bonheur que je construis avec eux et leur papa. Gnangnan, inutile disent même certains mais pour moi, la seule chose qui vaille la peine de tout donner, de tout tenter, de tout oublier aussi. 

Allez, hop, au boulot. Et à bientôt ;)