Maintenant, j'en profite !

08 février 2017

La révélation

C'est marrant comme vos commentaires ont résonné hier soir avec mon ressenti et mes conclusions de cette journée un peu biscornue. Essayer d'être moins exigeante avec moi-même. D'arrêter de me dire que je ne suis pas comme ci, pas comme ça. Me rendre compte que je vis une situation de stress assez énorme, et carrément inédite. J'ai toujours eu des boulots assez cool en termes de charge de travail et de relations avec mes chefs, alors que là.... je passe mon temps à courir, à répondre aux cris de l'un ou de l'autre, ... et surtout à me demander si je fais bien mon boulot !

Bref, arrêter de croire que les conseils de psys 'bienveillantes" sont à suivre à la lettre. Parce que vu la situation de stress dans laquelle je suis quotidiennement placée, même une sainte finirait par craquer et hurler. Ces conseils de patience et de douceur, ils sont très biens, je ne dis pas le contraire, mais regardons les choses en face : ils sont plus adaptés à une maman qui ne voit ses enfants que le soir après le boulot. Pas à moi qui me les coltine toute la journée ;) 

Enfin, arrêter aussi de me mettre la pression en imaginant que chaque acte d'aujourd'hui aurait de fâcheuses conséquences sur leur développement psychique ou émotionnel... Bref, un peu d'indulgence avec moi-même. 

Et puis, surtout, valoriser ces petits moments de douceur qui valent toutes les heures à courir, changer des couches ou faire des purées. Ce petit moment du soir où Pierre est venu faire un câlin tout doux sur mes genoux, alors que je venais de coucher sa soeur, avant d'aller préparer le diner. Un moment de complicité avec mon grand garçon, de câlin et de rires tout doux, qui a racheté tous les mauvais moments. Et je sais déjà que c'est de ces moments-là que je me souviendrai plus tard. 

Posté par Isma à 09:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 février 2017

Dans tous les sens

les laisser courir

ne pas supporter le bruit ni les cris

avoir envie d'enfants bien élevés

expliquer qu'on ne tape pas les autres, et surtout pas sa maman

lui apprendre à se défendre contre les enfants qui le tapent au parc

craquer après la énième fois à répéter qu'on ne tape pas maman et finir par mettre une tape sur sa main 

se rendre bien compte de l'assymétrie totalement incompréhensible de cette situation pour un cerveau de 3 ans

ne pas savoir comment s'en sortir autrement

s'en vouloir en voyant ses yeux tout embués et ne pas assumer

faire des câlins

essayer la douceur et les explications

remplir les journées de mille choses

savoir qu'il faut en faire moins, pas grave si l'aspirateur n'est pas passé ou s'il n'y a pas de gateau demain midi

se mettre des standards de plus en plus élevés

voir que les enfants se sentent un peu délaissés, qu'il manque d'un peu de joie dans tout ça, de temps passé à jouer ensemble

ne pas toujours avoir envie de jouer avec eux et préférer faire un gateau au chocolat

le payer ensuite avec un petit-garçon-boule-de-nerfs

les laisser crier et jouer comme ils l'entendent

vouloir qu'ils comprennent que les jouets sont précieux et qu'il ne faut pas les casser

finir par crier parce qu'ils jettent tous les jouets à travers l'appartement

se détester en train de crier

lui dire de demander pardon à sa soeur après l'avoir poussée

l'entendre ensuite répéter pardon pardon pardon à tout va et pour n'importe quoi

s'asseoir et avoir envie de pleurer et/ou prier...

C'était plus simple quand il n'y avait qu'un seul modèle d'éducation, à la dure (je rigole, hein ;)... Là, on se cherche, on tâtonne, on trouve ou pas des solutions sur mesure, et souvent on se sent bien perdus et bien seuls, en flippant de se retrouver dans quelques années avec un petit sauvageon... J'attends encore LE conseil d'éducation qui marche, ou LE bouquin qui résout tout.

Posté par Isma à 14:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
02 février 2017

Même les plus intelligentes peuvent dire des âneries

Depuis 15 jours (au moins...), sentir la fatigue qui s'accumule, avoir l'impression de trimer sans relâche aux ingrates tâches du quotidien, de changer des couches et de faire des purées 24h sur 24, de chercher comme une assoiffée dans le désert la moindre minute de silence et de tranquillité, de passer mon temps à réprimander, surveiller, punir, gronder (pour quelques minutes de câlin de temps en temps quand même...), de ne dormir que quelques heures par nuit, entre les réveils de la puce et les radiateurs de l'immeuble qui tonnent... tout ça pour un revenu misérable octroyé par la CAF....et sans compter le vieux fou qui m'a à moitié agressée dans la rue avant-hier en me disant que j'avais fait trop d'enfants, que la crise allait être horrible et qu'ils allaient en baver... Puis allumer la radio et entendre une archive des années 60 et Simone de Beauvoir évoquer les femmes au foyer comme des femmes OISIVES. Et là, lâcher un mot que la morale (et mes objectifs éducatifs ;) m'interdisent habituellement devant les enfants...

Posté par Isma à 13:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 janvier 2017

Frère et soeur (12)

Course d'escargots, top départ.  (cela dit, ils vont plutôt vite pour des escargots)

IMG_2684

Posté par Isma à 22:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 janvier 2017

Le questionnaire à refaire

A refaire tous les 6 mois :)

C'est quoi ton nom : Pieeeeeerrrrrrre
Tu as quel âge : 2 ans et demi euh non 3 ans
C'est quand ton anniversaire : hier (il y a 10 jours mais bon le temps passe vite ;)
Maman a quel âge : 2 ans et demi (bah quoi ?)
TA couleur préférée : ma chambre et Milou (???)
Quel est ton repas préféré : avec du poulet et du poisson
C'est qui ton meilleur copain : Vianney et Jeanne
Ton animal préféré c'est : (...)
Qu'est-ce qui te fait peur : dans mon lit, c'est Machin (son chien imaginaire ndlr)
C'est quoi ton jouet préféré : les tracteurs
Qu'est-ce qui te rend triste : Maman (!!?? :(((
Tu veux faire quoi plus tard comme travail : je serai un chevaux 
Ça veut dire quoi Amour : c'est Papa :)

Posté par Isma à 20:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 janvier 2017

Voir la mer

Parce qu'en ce moment, autour de moi, on compte beaucoup de choses très tristes et dures. Des pertes, des maladies, des décès brutaux, une petite fille hospitalisée (le pire que je puisse imaginer, je ne sais pas comment des parents passent à travers ce genre d'épreuves... les enfants nous fragilisent tellement, ouvrent en nous de telles failles...) Tant de noirceur que j'ai eu envie de lumière, de grand air et surtout de voir la mer.

Alors hop, en voiture tout le monde et c'était parti pour la Baie de Somme. Le Crotoy (quel nom charmant...) pour être plus précis. Bon, j'aurais du me renseigner car en fait ils 'agit d'une immense baie et à marée basse, on ne voit pas du tout la mer (ou avec des jumelles, peut-être ?). Mais bon, l'essentiel c'était de prendre l'air et de marcher dans le sable (et la neige, grande première fois pour mon zouzou) ... non ?

N'oublions pas ce moment magique où Pierre a traversé une plaque de verglas et s'est retrouvé dans 20 cms d'eau glacée, remplissant ses bottes, trempant chaussettes et pantalon... Heureusement, une dame adorable qui passait par là nous a prêté des chaussettes. L'humanité n'est pas totalement mauvaise ;)

IMG_2771

IMG_2778

IMG_2795

Posté par Isma à 22:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 janvier 2017

Frère et soeur (11)

Jouer à la poupée, ça commence très tôt

IMG_2589

Posté par Isma à 22:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 janvier 2017

Il était une bergère (12)

Dernière fois avant son premier anniversaire... ma pupuce grandit... vais-je continuer à la faire poser avec son mouton ? 

IMG_2681

Posté par Isma à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2017

Les sorties du mois de janvier

Le mois de janvier, je le déteste. Trop long, trop froid, trop humide, trop épuisée en le commençant (surtout cette année où les petits ont été malades l'un après l'autre pile au moment de Noël, le tout dans une location moche, impersonnelle et froide... bref, un Noel à oublier :(

Alors, à part la cuisine et les gâteaux (essentiels) il est tout de même important d'essayer de mettre un peu de lumière et de beauté dans ce triste mois. 

Un expo de peintures au (magnifique) chateau de la ville ? Hop, hop, ne ratons pas ça ! Et deux jours avant la fin de l'expo, nous voilà tous les 4 embarqués dans un musée. Une première. Et une première très réussie. 

Et en plus, j'adore les portraits de Winterhalter ;)

Et petite cerise sur le gateau très rigolote : les dispositifs inspirés des décors des tableaux dudit portraitiste mis à disposition des visiteurs pour y réaliser leurs propres portraits photos. 

IMG_2625

Posté par Isma à 21:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 janvier 2017

L'épiphanie en deux épisodes

Le 8 janvier, pour le jour pile de l'épiphanie, nous avions invité des nouveaux amis (= maman du parc ;) à manger la galette des rois. Pour faire bonne mesure (et parce que je ne suis pas fan de galette des rois, souvent trop grasse et/ou trop sèche) j'vais laissé à ma copine le soin de faire une galette pendant que je me chargeais de faire une brioche des rois (recette de Christophe Felder, réussie par deux fois l'an dernier !). 

Le ratage. Enorme. On aurait dit une grosse fougasse toute plate, pleine de beurre, beurk. La honte, baptême du feu raté ;)

Donc, cette semaine, pour me rattrapper, et même si je n'ai invité personne pour en manger, me voilà partie pour faire une galette des rois moi-même. De A à Z. Oui oui, j'ai même fait la pâte feuilletée moi-même. 

Elle est splendide, une pure merveille (même si elle ne ressemble pas à celles qu'on voit chez les boulangers ;). Maintenant, reste plus qu'à la goûter.......

IMG_3192

Posté par Isma à 20:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]